Bénin

Criet : les avocats de Madougou demandent sa remise en liberté provisoire

L’investigateur 9/07/2021 à 18:57

En prison depuis quatre mois environ, la candidate recalée à la dernière élection présidentielle, Réckya Madougou pourrait recouvrer provisoirement sa liberté, si et seulement si la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), la lui accorde.

En effet, selon les informations de Frisson Radio, les avocats de Réckya Madougou en prison ont demandé qu’elle soit remise provisoirement en liberté. Une doléance pour laquelle ils attendent la réponse des juges de la Criet. En détention pour financement du terrorisme, Réckya Madougou a été écouté le mois dernier par le juge d’instruction.

Lire aussi : Bénin : tenue du SaNOPIF pour l’orientation professionnelle des étudiants et bacheliers

Pendant plus de 06 heures d’horloge, elle a plaidé non coupable, c’est-à-dire qu’elle ne reconnaît pas ce qui lui est reproché. Pour ses avocats, sa détention provisoire est injustifiée. L’avocat français Mario Stasi à Cotonou depuis mercredi dernier et ses collègues béninois ont rencontré l’opposante au régime en place en prison, le jour d’arrivée du français au Bénin, et ce vendredi également. Et n’est qu’après ces deux rencontres que les avocats ont formulé à l’endroit du parquet de le Criet, une demande pour sa remise en liberté provisoire. Ceci en attendant que les enquêtes se poursuivent.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook