Bénin/justice

Criet : voici comment les cadres convoqués lundi dernier y ont passé leur journée

L’investigateur 19/06/2020 à 12:09

Convoqués le lundi dernier à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), les cadres à divers niveaux à savoir ; adjoints aux maires sortis de la 3ème mandature, chefs d’arrondissement et cadres d’autres structures étatiques ont vécu un lundi éprouvant, rapportent des sources dignes de foi. Chez le procureur spécial, Gilbert Togbonon, ces messieurs à qui il est reproché à tort ou raison (en attendant leur inculpation chez juge),

Lire aussi : Banikoara  : l’accident d’un véhicule rempli de produit pétrolier fait 02 morts

une gestion approximative dans l’exercice de leurs fonctions, n’ont pas eu un accueil digne de leur rang. Une fois annoncée, le juge les a fait asseoir. Tels de petits écoliers en instance d’être traduits en conseil de discipline, ils sont restés sans mouvement toute la journée presque. Ils y sont restés sans manger ni boire du matin jusqu’en soirée. Et, ce n’est que le soir qu’ils ont été autorisés aux encablures de 17 heures à aller se restaurer. Preuve que ce lundi 15 juin 2020 a été un gros calvaire pour ces cadres qui selon nos sources, ne sont qu’à l’entame du chemin de croix qu’ils auront à parcourir pendant tout le processus à la Criet. Mais faut-il le nuancer, à en croire les mêmes sources, parmi eux, il y aurait des gens qui pourraient s’en sortir au terme du procès. A nouveau, ils sont attendus lundi prochain, confirment nos sources.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook