Bénin

Département du Mono : le gouvernement préoccupé par les grossesses précoces et le trafic des enfants

Bénédicte BANKOLE 29/05/2021 à 12:26

Ce jeudi 28 mai 2021, le gouvernement a organisé une journée de prière nationale au palais royal de Possotomè, dans la commune de Bopa à l’endroit des jeunes pour conjurer les mauvais sorts et lutter contre le trafic des enfants et les grossesses précoces

C’est avec l’appui de l’UNICEF que le ministère des affaires sociales a organisé cette séance de prière avec les dignitaires et chefs religieux dans l’optique de réduire les mariages forcés et les grossesses précoces dans le département du Mono. Ce qui permettra aux enfants de bénéficier de la protection dont ils ont besoin pour grandir et pour être autonomes.
Selon la communicatrice Sylvie Fanou Gbaguidi, les dignitaires ont été associés afin que lors des cultes ou différentes rencontres, ils puissent expliquer aux parents et fidèles qu’il importe de permettre aux enfants de bien grandir et d’être un peu autonomes avant de vouloir aller au mariage. Pour cela, il faut que les parents évitent d’échanger les enfants contre du bien matériel en les remettant à d’autres personnes contre leur gré et qu’ils évitent aussi d’hypothéquer leur avenir en posant ces actes, a ajouté la communicatrice.
A l’en croire, pour réduire ce phénomène, il faut faire une action concertée pour avoir un résultat plus efficace et efficient. Il faut alors l’implication de tous les dignitaires qui ont leur mot à dire par rapport au phénomène parce qu’ils sont dans la communauté et leur voix passe lors des cultes. Pour finir dame Sylvie Fanou Gbaguidi a invité les parents à accompagner les dignitaires dans la mission qui leur incombe désormais pour l’atteinte des objectifs en matière de zéro trafic d’enfants et autres actes inhumains, rapporte l’APB.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook