Bénin

Djougou : 24 mois de prison pour un trafiquant d'ivoires, 2 millions de dommages

Bénédicte BANKOLE 14/04/2021 à 11:24

Un trafiquant d’ivoires a été condamné par le tribunal de Djougou, à 24 mois de prison fermes assortie d’une amende de, 500.000f CFA et 2.000.000f CFA de dommages et intérêts au profit de l’État béninois.

Pris en flagrant délit de commercialisation de 03 pointes d’ivoires, un trafiquant va passer 24 mois de sa vie derrière les barreaux de la prison assortie d’une amende de 500.000 mille. Aussi il doit verser à titre de dommages et intérêts au profit de l’État béninois, une somme de 2 millions de FCFA. Telle est la décision prise par le tribunal de Djougou, le 26 mars dernier. L’éléphant fait partie des espèces protégées selon la loi n°2002-16 du 18 octobre 2004 portant régime de la faune en république du Bénin et de son texte d’application.

Lire aussi : Tchaourou : un autre observateur kidnappé et conduit chez le chef-chasseur

La CITES et d’autres conventions que le Bénin a ratifiées protègent également les éléphants. Selon l’article 154 de la loi sur la faune, est puni d’une amende de 300.000 à 800.000FCFA et/ ou d’un emprisonnement de 06 mois à 05 ans quiconque importe, exporte, réexporte ou commercialise des animaux sauvages ou leurs trophées et dépouilles en dehors des cas permis.
Les faits remontent à 2019, où le trafiquant a été pris en flagrant délit de commercialisation dans la ville de Djougou informe Matin libre.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook