Actualité

Dogbo : le Maire préoccupé par l’amélioration des conditions d'études des apprenants

L’investigateur 30/05/2021 à 23:13

Dans le but d’octroyer un cadre d’études, sain aux apprenants de sa commune, le Maire Magloire Agossou a procédé à la remise de site pour la construction d’un module de trois classes, à l’école primaire publique de Sonougbéhoué, arrondissement de Lokogohoué.

Motivé par le souci d’octroyer un cadre d’études approprié aux apprenants de sa commune, le Maire Magloire Agossou a procédé à la remise d’un site pour la construction d’un module de trois classes à EPP Sonougbéhoué, dans l’arrondissement de Lokogohoué.

En compagnie du président de l’ONG ESI, Jules Tohountodé, du chef d’Arrondissement Rémi Kouhouénou, la première autorité de la commune de Dogbo a procédé dans l’après-midi du jeudi 27 mai 2021, à la remise officielle du site de construction. Le joyau quant à lui, est un module de trois salles de classes plus bureau magasin et équipe de mobiliers.

Lire aussi : Talon : une séance de bénédiction pour son mandat organisée par Yolande Francisco et le CC-MAP

« Je voudrais une fois encore, au nom du conseil communal et en mon nom propre, réitérer toute notre reconnaissance et nos profonds remerciements à l’ONG ESI/Pro-Dogbo pour les grands efforts sans cesse, déployés dans notre Commune pour favoriser l’accès à l’éducation… », a déclaré le Maire Magloire Agossou. Poursuivant, il a conseillé aux parents d’élèves et au Directeur de cette école, le suivi rigoureux des travaux pour une fin dans les délais requis.

A l’occasion, le CA Rémi Kouhouénou a pris la parole pour remercier le maire et l’ONG ESI, au nom de sa population pour leur attachement, à l’amélioration des conditions d’études des enfants dans son arrondissement.

Lire aussi : Bénin : 88 classes sportives dotées de matériels et équipements

Pour le Président de l’ONG ESI, ce projet de construction de module de classes, vise comme objectif, la solution au manque criard de salle de classes dans la localité ; et permettre aux apprenants d’acquérir le savoir dans de meilleures conditions.
Pour finir, l’entreprise à travers son responsable a pris l’engagement de conduire les travaux, selon le cahier de charges afin de permettre à l’ONG d’atteindre ses objectifs.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook