Bénin

Edah : le 1er candidat déclaré, mécontent de la diplomatie béninoise. Lire les raisons

L’investigateur 19/12/2020 à 12:12

Premier candidat déclaré à la présidentielle 2021, Daniel Edah s’y met et mise sur une victoire au terme des prochaines élections. La semaine écoulée, il a profité de sa rencontre avec l’ambassadrice de l’Afrique du Sud, son Excellence Madame Noluthando Mayende-Sibiya pour faire part de son mécontentement, au sujet de la diplomatie béninoise.

Candidat à la succession de Patrice Talon, Daniel Edah est dans le feu de l’action. Les semaines écoulées, il était en tournée dans le septentrion tout comme dans la partie méridionale du pays. Ancien fonctionnaire international de la Francophonie, le candidat malheureux à l’élection 2016 croit dur comme fer que l’heure a sonné.

Lire aussi : Education  : la liste des 18 directeurs d’écoles primaires, déchus de leur poste

D’ailleurs dans une récente déclaration faite et publiée sur les réseaux sociaux, il avoue que le président sortant Patrice Talon, probable candidat à sa propre succession « sait qu’il n’est pas le prochain président du Bénin ». Membre de la coalition de la Rupture qui a porté Patrice Talon au pouvoir après le premier tour de l’élection en 2016, Daniel Edah a pris ses distances vis-à-vis du régime en place.

Quid de la fermeture de l’ambassade...

A l’en croire, Dieu jouera un rôle important dans l’élection du président du Bénin, l’année prochaine. Chrétien fervent, il a consolidé sa foi et arrime son succès à l’élection, à plus de 90% à la prophétie de Dieu. Il avoue au cours de sa rencontre avec l’ambassadrice, son Excellence Madame Noluthando Mayende-Sibiya que dans peu de jours, les relations entre le Bénin et l’Afrique du Sud iront davantage. « …nous ouvrirons une nouvelle page glorieuse dans les relations entre mon pays le Bénin et l’Afrique du Sud », a écrit Daniel Edah

Lire aussi : Mafia foncière à Abomey-Calavi : Patrice Hounsou-Guèdè connaîtra son sort sous peu

Ceci pour manifester son mécontentement contre la fermeture de l’ambassade du Bénin près l’Afrique du Sud. Malgré ce qu’il considère comme un dysfonctionnement, le gouvernement « d’Afrique du Sud a maintenu l’exemption de visa accordée aux citoyens béninois », ajoute-t-il.

C’est pour cela qui salue la clairvoyance des autorités sud-africaines, et adresse ses remerciements à la nation Arc en Ciel.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook