Bénin

Education : les enseignants pré-insérés du CEPI-MEMP écrivent à Talon

Bénédicte BANKOLE 16/07/2021 à 13:07

La période des vacances est une période de vache maigre pour les enseignants pré-insérés du ministère de l’enseignement maternel et primaire (CEPI-MEMP). Dans l’optique d’inverser la tendance, ils ont adressé un courrier au gouvernement via leur ministère de tutelle et en ont profité pour faire quelques doléances au Chef de l’Etat.

A travers un courrier, le collectif des enseignants pré-insérés du ministère de l’enseignement maternel et primaire (CEPI-MEMP), invite les autorités en charge de l’enseignement primaire à se pencher sur leur cas.

Lire aussi : Les Démocrates : les mots de Houndété à l’endroit d’Aïvo devant le juge. Lire les détails

Entre autres, ils demandent au Chef de l’État Patrice Talon de penser à eux à travers le paiement des salaires des mois de juillet, août et septembre 2021 ; réclament les primes de rentrée dès la prochaine reprise des classes ; leur insertion dans la fonction publique ; souhaitent avoir des informations sur l’effectivité de leur déclaration à la CNSS ; être associés à tous travaux dans toutes les instances dirigeantes du MEMP.

Lire aussi : Union des fédérations francophones de lutte : le Béninois Yves Azifan fait son entrée

En gros, ils réclament l’amélioration de leurs conditions sans quoi, ils seront contraints durant des mois, d’être sans salaires. Une situation qui les obligerait à quémander en attendant la rentrée des classes. Ils l’ont notifié à travers un courrier et s’adressent particulièrement au chef de l’Etat qui, ont-ils avoué dans leur courrier dont l’Investigateur a pu avoir copie, a annoncé faire de son second mandat, un « quinquennat hautement social ».



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook