Bénin

Effets du Covid-19, une togolaise à Dogbo hier, renvoyée chez elle

L’investigateur 25/03/2020 à 15:57

De sources crédibles, une dame d’origine togolaise a été sommée par les autorités de la commune de Dogbo de rentrer chez elle hier. Arrivée au Bénin par voie fluviale dans la commune dans l’après-midi de ce mardi 24 mars 2020, elle a été renvoyée manu militari le même jour.

Le motif, la période ne s’y prête point et il serait hasardeux vu que les frontières sont fermées de permettre une telle présence dans la commune. Or, selon les explications d’une source proche de l’hôpital central de la commune de Dogbo contactée par l’Investigateur, elle ne présente pourtant aucun signe du Covd-19 après la prise de température. Malgré cela, les autorités ont prétexté de ce que les frontières sont actuellement fermées et que par précaution, il n’est pas bienséant de la garder.
En tout cas, retrouvée en errance dans une école de Foncomè, la dame selon les mêmes sources, a déclaré qu’elle est venue au Bénin assister aux obsèques d’un proche parent. Seulement, elle ne parvient plus à retrouver la maison du défunt. Malheur à elle, elle parlait la langue "minan" du Togo et a été vite identifiée. Au lieu de l’aider, une autorité de l’école a alerté les autorités communales qui par la suite, l’ont simplement éconduite. Une victime collatérale de plus de la pandémie du Coronavirus. Parce qu’une fois la police informée, une ambulance a été apprêtée pour la déposer à Athiémé. Elle a donc repris son chemin par voie fluviale pour rentrer chez elle.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer