Bénin

Eglise de Banamè : Daagbo suspend le prêtre dissident, auteur d’une lettre ouverte à Talon et 19 autres

L’investigateur 15/09/2021 à 13:30

En colère, dieue autoproclamée de l’église sainte de Jésus christ de la mission de Banamè, Parfaite a suspendu son ancien serviteur, Jean-Claude Assogba, y compris 19 autres.

Auteur d’une lettre de dénonciation adressée au président de la République Patrice Talon, Jean-Claude Assogba est dans le viseur ainsi que 19 autres de ses collègues. Ils ont été suspendus, a clarifié un autre responsable de l’église. En l’occurrence Gabriel Honhê, évêque du diocèse d’Abomey-Calavi, rapporté par Banouto.

| Lire aussi : Banamè : le rétropédalage de Daagbo après ses propos déplacés à l’endroit de patrice Talon

« Nous sommes dans une église où la foi est personnelle. Daagbo, esprit saint, a annoncé à plusieurs reprises qu’il va assainir l’église. Jusqu’à l’heure où nous parlons, près d’une vingtaine de prêtres et d’évêques ont été recalés comme Jean-Claude Assogba. Il fait partie des tout derniers, et ce n’est pas encore fini », a-t-il confié à la source. Plus loin, monseigneur Gabriel Honhê rajoute que Daagbo est prête à élargir la liste de prêtres suspendus sans oublier les cardinaux. Particulièrement ceux qui tenteront d’enfreindre la loi.

| Lire aussi : Talon : le Président de la République surnommé ‘’Minlomè Clément’’ par Daagbo

Jean-Claude Assogba ancien prêtre de l’église a adressé une lettre ouverte au président Patrice Talon la semaine écoulée. Une lettre dans laquelle il a dénoncé des pratiques qui auraient cours au sein des l’église tout comme des rituels. Ce que Daagbo a balayé du revers de la main cette semaine à travers un audio devenu viral sur les médias sociaux.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook