Actualité

Epp Sègbohouè : l’Ong ADEE offre un module de 02 salles de classe aux apprenants

Judicaël C. GBETO 5/08/2021 à 09:04

L’esplanade intérieure de l’Ecole primaire publique de Sègbohouè, commune de kpomassè, a servi de cadre au lancement des travaux de réfection d’un module de deux salles de classes dans ledit complexe scolaire. Œuvre de l’Ong Aide au Développement Educatif et Environnemental (Adee), présidée par Gildas Viho, les travaux ont été lancés lundi 02 août 2021 en présence de plusieurs autorités locales, des têtes couronnées et des partenaires techniques et financiers mais aussi des populations de Kpomassè et environs.

L’essor d’une nation passe forcément par la volonté affichée de ses filles et fils à apporter leur contribution aux différentes actions de développement de leurs localités. C’est ce qu’ont compris le natif de sègbohouè, Gildas Viho, et son équipe de l’Organisation non gouvernementale Aide au Développement Educatif et Environnemental (Adee), favorisant la réhabilitation d’un module de deux salles de classes à l’Ecole primaire publique de sa localité. Les travaux ont été lancés le lundi 02 août 2021 dans ledit complexe scolaire.

Lire aussi : Décès d’un garçon dans une piscine à Abomey-calavi : le maître-nageur gardé à vue

D’un coût global de 14.000 euros soit environ neuf millions de francs Cfa, le module de deux salles de classes dont les travaux de réfection sont officiellement lancés est financé par l’Association française de Bénévoles dénommée Gasole, présidé par Jules André. Et son équipement en mobiliers (100 tables et bancs) offert par un autre digne fils de la localité, en la personne de Luc Nkombé Viho, est estimé à environ 3.000 euros soit environ deux millions de francs Cfa .

Lire aussi : BAC au Sénégal : il s’est déguisé en femme pour composer à la place de sa copine

Dans les différents discours, on peut noter des mots de remerciements mais aussi des exhortations au bon entretien de cette infrastructure immobilière, lorsqu’elle sera livrée et mise en service. Dans son allocution, le président de l’Ong Adee, Gildas Viho après avoir remercié ses partenaires de APA France, représentée par Léa Coilier et de Gasole, le donateur mais aussi les autorités locales pour leur implication dans ce projet, a souhaité que ce joyau soit bien entretenu.

Lire aussi : Affaire 39 hectares : le CA de Godomey rentre chez lui après prorogation du délibéré

L’homme qui n’est pas à sa première action sociale dans cette localité a promis revenir dans quelques petits mois pour d’autres gestes. Il faut dire qu’il y a de cela 18 mois environ (précisément en 2019), Gildas Viho est son équipe étaient déjà allés faire don d’un module de deux salles de classe au Collège d’Enseignement Général de Sègbohouè. Cette même action s’est répétée dans la localité de Agonkanmè. Et bien d’autres œuvres accomplies pêle-mêle.

Lire aussi : Cour des comptes : le bilan financier de campagne du duo Kohoué-Agossa indisponible

Le donateur du mobilier composé de 100 tables et bancs n’est pas resté sans exhortation à l’endroit des populations bénéficiaires. « Que nos parents envoient les enfants davantage à l’école, parce que l’école, ce n’est pas à négliger. Et que demain, on nous appelle pour célébrer les élites, les champions de ce complexe scolaire. Je serai comblé », a laissé entendre Luc Viho.

Lire aussi : Bénin : l’ancien président du Nigeria Obasanjo chez Patrice Talon hier

C’est au représentant du maire de la commune de Kpomassè, Alphonse CODO, de lancer officiellement les activités. Dans ses propos, le 2è adjoint au maire s’est réjoui de l’initiative et a exhorté tous les autres filles et fils de la localité mais aussi de la commune à poser de ces genres de pas indélébiles. Pour lui, c’est une grosse épine que l’Ong Adee et ses partenaires viennent d’enlever des pieds de la municipalité. Encore que ceci rentre dans la droite ligne du programme de développement du gouvernement.

Lire aussi : Commune de Djidja : trois (03) raisons motivent l’annulation des arrêtés du maire

A en croire le responsable de l’entreprise AYI Africa chargée des travaux, Serge Bruno Amoussou, le chantier sera livré au plus tard dans 45 jours soit le 15 septembre 2021 afin d’accueillir les enfants à la rentrée prochaine qui est fixée au 20 septembre de la même année. Par ailleurs, il faut noter que des plans de fruitiers ont été mis en terre en clôture à ladite cérémonie afin de marquer cette journée.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook