Football

Equipe du Bénin : Allagbé, ses regrets après la désillusion de Conakry

L’investigateur 19/06/2021 à 10:14

Eliminée de la CAN Cameroun 2021, l’équipe nationale du Bénin continue de panser ses plaies. Outre le public sportif très touché par la défaite de Conakry, les acteurs ressentent eux aussi, des douleurs.

Triste sort pour le Bénin qui ne sera pas à la CAN Cameroun 2021. Après la royale et historique épopée de 2019 sur la terre des Pharaons (1/4 de finale), les Ecureuils, sortis au cours de l’ultime rencontre face à la Sierra Léone, se remémorent le cirque de mauvais goût, produit ce mardi 15 juin au stade Lansana Conté de Nongo. « Une page douloureuse… », a écrit sur son compte facebook, le gardien de but béninois Saturnin Allagbé. Proche du but, le Bénin s’est fait bananer par une nation moins cotée dans le classement Fifa (NDLR Sierra Léone 114è) que lui, et s’attire la colère des supporters qui ont ramené à tort ou à raison, au regard des sentiments de frustration encaissée, les « héros » de ce 05 juillet au stade du Caire (NDLR 1/8 finale face au Maroc), à des moins que rien.

Lire aussi : Evacuation sanitaire au Bénin : Talon rend justice à Soglo, lire les détails

Contrairement à une lecture erronée peut-être de la part de ceux qui pensent que les Ecureuils sont désormais bon à rien, le gouvernement par la voix de son porte-parole, Wilfried Léandre Houngbédji, Secrétaire général adjoint, dira que « l’heure qui sonnait ce mardi 15 juin n’était pas l’heure des Ecureuils ».
Très convaincu que tout échec appelle une autre victoire, le gardien de Dijon FC, SaturninAllagbé dira que le meilleur reste encore à venir. « Une page douloureuse se ferme mais l’histoire n’est pas terminée. On s’en relèvera. », a-t-il écrit.

Lire aussi : Bénin : Guézin sous l’eau après la fermeture de l’embouchure de la Bouche du Roy à Grand-Popo

Des regrets, l’ancien gardien de l’Aspac en a eu, et ne s’empêche point de le partager avec le public sportif. Ceci rappelle la prise de conscience évidente à tous les étages de la pyramide, de chaque acteur après la désillusion de Conakry.

L’heure du bilan au sein du sport roi ? Chacun y va de ses commentaires en tout cas, et selon son amour pour le Onze national suivant le degré de meurtrissures laissées comme empreinte par cette défaite à tout le moins inattendue.



Sport


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook