Bénin

FRD : entre adhésion ou rejet, voici la position du parti de Sébastien Ajavon

L’investigateur 15/01/2021 à 08:22

Le parti du richissime homme d’affaires, Sébastien Ajavon est dubitatif sinon qu’indécis quant à son adhésion au nouveau front dénommé Front pour la Restauration de la Démocratie (FRD), crée par l’opposition au régime en place.

Le parti Union Sociale Libérale fera-t-il parti du FRD de l’opposition ? Pour le moment, nul ne peut le dire avec exactitude. Encore moins, son porte-parole Doklam Abalo. Reçu ce matin sur Frissons Radio, l’ancien journaliste a avoué certes que les dirigeants du parti au symbole du poisson et de la bougie, non encore légalisé en République du Bénin, n’ont pas encore pris une décision pour adhérer au FRD. Par la même occasion, il a ajouté que sa formation politique travaille à une réelle alternance au sommet de l’Etat dans quelques mois.

Lire aussi : Santé  : voici le nouveau DG/CNHU, nommé en conseil des ministres)

Moment pour lui de rappeler que la ligne éditoriale du parti de l’homme d’affaires Sébastien Ajavon, désormais opposant à Patrice Talon, n’a pas variée.
Par rapport à l’adhésion au Front, la position du parti pour le moment reste mitigée.

Arrivé troisième au second tour de l’élection présidentielle en 2016, l’ancien président de la ligue de football professionnel au Bénin, Sébastien Ajavon a appelé à voter pour Patrice Talon. Quelques mois après l’élection, les deux se sont brouillés. Mêlé à une affaire de drogue, selon les autorités béninoises, Sébastien Ajavon, exilé en France depuis des années, sera poursuivi devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), puis condamné à 20 ans de prison ferme.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook