Afrique

Faure : après 12 ans de prison, son frère Kpatcha risque une amputation d'un membre inférieur

L’investigateur 31/05/2021 à 15:17

Kpatcha Gnassingbé, frère du président de la République du Togo, Faure Gnassingbé est en petite forme dans sa cellule de prison. Après 12 années d’incarcération pour atteinte à la sureté de l’Etat, il est souffrant, selon la presse locale.

Selon Togotribune, Kpathca Gnassingbé ancien ministre de la défense du Togo est malade. « L’ancien ministre de la Défense Kpatcha Gnassingbé n’est pas au mieux de sa forme depuis des années.

Il avait été à maintes reprises, évacué au pavillon militaire du centre hospitalier universitaire de Lomé pour des problèmes d’embolie pulmonaire, de diabète, de tension artérielle, etc », rapporte le site togolais.

Lire aussi : Eudoxie Yao : sa photo avec le manager de son fiancé embrase la toile

Pire, il serait atteint d’un « ulcère veineux au pied, et ce depuis 2016 ». Ce qui pourrait occasionner une amputation de sa jambe, en cas d’un mauvais traitement ou d’un refus d’évacuation.

En prison pour coup d’Etat manqué et atteinte à la sureté de l’Etat, Kpatcha Gnassingbé et ses coaccusés ( le Commandant Abi Atti, le Capitaine Dontéma) souffrent le martyr.

Lire aussi : Afrique du Sud : des prostituées marchent pour réclamer la légalisation de la prostitution

Ils ont été mis aux arrêts en 2009, accusés de coup d’Etat contre Faure Gnassingbé. La suite, il y a eu un procès expéditif au palais de justice togolais en 2011.

Selon le verdict, ils ont été condamnés à 20 ans de réclusion criminelle. La Cour de Justice de la CEDEAO et le groupe de travail de l’ONU ont jugé le procès inéquitable et leur détention arbitraire et sans base légale.

Les deux juridictions avaient exigé leur libération, mais l’Etat togolais s’y est catégoriquement Opposé.



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook