Sport

Ferdinand Sounou : le président sortant de la FBTT, candidat à sa propre succession

Corneille GOHONOU 1er/07/2022 à 17:41

La fédération béninoise de Tennis de table (FBTT) va renouveler son comité exécutif le samedi 09 juillet prochain. A cause de son bilan très reluisant, le président sortant, a beaucoup de chance de rempiler .En quatre ans, beaucoup de choses ont été réalisées malgré la persistance de la pandémie liée à la Covid-19 qui a même bloqué la tenue des activités sportives.

Durant sa mandature (de 2018 à 2022), la FBTT dirigée par Ferdinand SOUNOU, fait partie des Fédérations qui ont organisé régulièrement leurs activités statutaires. Mieux, il a instauré des compétitions par trimestre afin de maintenir les pongistes en forme. C’est le cas du tournoi Ping Docteur organisé pour les jeunes filles et garçons des moins de 21 ans pour assurer la relève de qualité. Sans gros moyens, le président sortant n’a cessé d’améliorer les récompenses des meilleurs pongistes au terme des différentes activités statutaires. A la fin de chaque championnat, il a respecté ses engagements en organisant le Tournoi international de tennis de table Blaise Soglo.
Et la cerise sur le gâteau, la qualification de deux pongistes béninoises aux Championnats d’Afrique seniors de tennis de table qui auront lieu en Algérie, novembre-décembre 2022. Il s’agit des championnes du Bénin Ziadath Akadiri et Chancia Lima. Elles ont validé leurs tickets lors des qualificatifs Wttc Afrique de l’Ouest qui ont eu lieu au Nigéria du 19 au 28 mai 2022. En 2019, le Bénin a raté de peu, la qualification aux Jeux olympiques 2020 au cours des qualificatifs à Abidjan en Côte-d’Ivoire. De même, grâce à son sens de négociation, le président Ferdinand Sounou a permis au champion du Bénin (catégorie senior) de trouver un club en France où Mondey Olabiyi séjourne depuis quelques mois.

| Lire aussi : Bénin : 81,90% du taux de réussite au CEP, le Borgou en tête de peloton, le Couffo bon dernier

Quid du partenariat avec le Centre culturel chinois

A la tête de la Fbtt, le président Ferdinand Sounou, grâce à ses relations a tout mis en œuvre pour avoir le soutien moral, technique et même financier du Centre Culturel Chinois d’une part, et de l’Ambassade de Chine près le Bénin d’autre part. Une franche collaboration qui a permis à la Fbtt de décrocher et d’obtenir plusieurs bourses pour les pongistes et les techniciens qui ont bénéficié des recyclages pour aller se perfectionner au pays de « l’Empire Céleste » durant des semaines. A cela, s’ajoute l’organisation par le Centre Culturel Chinois, d’une compétition de tennis de table qui réunit les pratiquants chinois et béninois dans un brassage culturel mais surtout sportif et instructif, gage de partage d’expérience.
Au vu et au su de son bilan, on peut dire que Ferdinand Sounou est bien parti pour être plébiscité à la tête de la fédération béninoise de tennis de table.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer