Nigeria

Fermeture des frontières : Buhari demande plus de patience à ses voisins

L’investigateur 22/02/2020 à 21:24

Les dégâts dus à la fermeture des frontières entre le Nigeria et ses voisins sont monstres. Cependant, le président nigerian, Muhamadu Buhari, demande à ses voisins de patienter davantage.

Sur le corridor en effet, tous les pays souffrent autant de la mesure visant à la fermeture des frontières nigerianes. Malgré cela, Muhamadu Buhari les invite encore à la patience. Une déclaration qu’il a faite après le rapport à lui fait par le président du Faso, Rock Kaboré. Pire, le président nigerian continue de soutenir que la fermeture des frontières visent beaucoup à sécuriser le Nigeria. « Notre principal problème est la sécurité : l’afflux d’armes, de munitions et de drogues. Nous avons assisté à une baisse du banditisme utilisant de telles armes depuis la fermeture partielle de la frontière. De plus, nos agriculteurs sont désormais en mesure de vendre leur riz depuis que nous avons arrêté l’arrivée de riz étranger, généralement déversé dans le pays », a-t-il indiqué par le biais des services de communication de la présidence nigériane, rapporte bwt. Ceci après un échange avec le président du Faso, Roch Kaboré qui est venu lui faire le compte-rendu de la rencontre de Ouagadougou à propos de la fermeture des frontières nigérianes. « Je travaillerai aussi vite que possible dès que je recevrai le rapport », a-t-il indiqué avec « mon administration ».




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer