France/ Agriculture

France : 1er cas du virus de la tomate confirmé dans le Finistère

Bénédicte BANKOLE 18/02/2020 à 12:32

Un nouveau virus menace les cultures de tomates en France. Publié dans le monde ce mardi 18 février 2020, le premier cas de virus de tomate à été confirmé dans le Finistère. Le ministère de l’agriculture a confirmé lundi soir qu’une exploitation bretonne de tomates en serre était par le virus ToBRFV, dont la diffusion inquiète la filière. Observé pour la première fois en Israël en 2014, puis en 2018 sur des cultures de tomates au Mexique, aux États-Unis, en Allemagne, et en Italie et enfin en 2019 aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Grèce, le Tomato Brown Rugose Fruit Virus (ToBRFV) détruit les cellules de la plante et peut décimer jusqu’à 100% des Plants contaminés sur un site de production. Ce qui le rend redoutable pour les cultures sous serre. En revanche il n’a pas d’impact sur l’homme. Il peut se transmettre par les semences, les plants, les fruits infectés et survit longtemps à l’air libre. La culture de la tomate est la première culture légumière en France et la tomate est consommée par les français avec un peu plus de 13.9kg par ménage et par an.
Ainsi la diffusion de ce virus sur le territoire national « aurait des conséquences économiques majeures pour la filière mais également les jardiniers amateurs », avait indiqué le ministère de l’agriculture




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer