Bénin

Frédéric Béhanzin : un acteur qui manque au débat politique actuel

L’investigateur 14/03/2021 à 18:28

Connu pour sa loquacité et sa hargne à défendre tout pouvoir parce que ne voulant jamais s’aligner derrière l’opposition, Frédéric Béhanzin en prison à Akpro-Missérété, manque cruellement au débat politique, à quelques encablures des élections.

L’une des figure de proue de l’idéologie « Fous du Roi » sous le régime défunt de Boni Yayi et ardent défenseur de Patrice Talon à l’avènement du régime de la Rupture, Frédéric Béhanzin manque sans aucun nul doute au débat politique actuel. En effet, l’actualité est très enrichie à quelques semaines des élections du 11 avril. Mieux le débat autour de la prorogation du mandat de Patrice Talon de 45 jours et l’invalidation des candidatures de certains dinosaures de l’opposition par la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA) reste le ferment de l’actualité qui polarise les attentions.

Lire aussi : Présidentielle 2021 : Génération Talon lance l’offensive digitale

Parmi des acteurs politiques triés sur le volet, qui n’ont aucun souci d’en mettre une couche de vitriol aux opposants, afin d’assumer pleinement leur rôle de « chien de garde du roi », on compte Frédéric Béhanzin. Pendant que le moment est venu de défendre les acquis sous Talon en cinq (05), puis de démontrer que l’opposition joue les cassandres à juste titre, alors que la waxala est loin de nous (selon la mouvance), Frédéric Béhanzin est absent. Hélas ! Cette partie de la scène théâtrale se joue sans lui, contraint par la justice d’être spectateur malheureux derrière les rideaux.
En séjour à Akpro-Missérété depuis le 17 février, il ne sait encore d’ailleurs, quelle sera la durée de son séjour. Provisoirement détenu dans l’affaire dite « attribution illégale de marché au Port Autonome de Cotonou », Frédéric Béhanzin fait les frais de la rigueur de la gouvernance du chantre de la Rupture qui, selon ses proches, ne connaît ni « opposants » ni « laudateurs ».



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook