Actualité

Frontières maliennes : témoignage des voyageurs après les sanctions la CEDAO

L’investigateur 19/01/2022 à 10:40

Il est vrai que les autorités maliennes cherchent à contourner le blocage dû aux sanctions prises contre leur pays par la CEDEAO le dimanche 9 janvier 2022 à Accra, mais pour l’instant, la vie au niveau de certaines frontières avec leurs voisins n’a pas changé et ils ne doivent pas s’en inquiéter.

En effet, la mise en autarcie constituera un gros souci pour les maliens, mais la décision des Chefs d’Etat de la CEDAO n’a pas reçu l’assentiment des populations en général. Déjà au Sénégal, d’après Afrikbuzz, il y a eu un soulèvement au cours duquel les populations ne sont pas prêtes à accepter l’isolement du Mali.

« le peuple du Sénégal rejette la fermeture des frontières avec le Mali suite aux sanctions de la CEDAO. Les rues sont coupées à Dakar et sur la route qui mène vers la frontière malienne par des manifestants qui demandent la levée des sanctions et la démission du président Macky Sall. Les forces de l’ordre tirent des gaz lacrymogènes et sont débordées selon les témoins sur place », a révélé Sékou Tounkara qui a vécu la scène rapporte le média.

Mais contrairement à cela, un vox populi de Frissons Radio témoigne de ce que les frontières entre le Mali et ses voisins d’un autre côté ne sont pas encore fermées.

Comme en témoignent les propos d’un responsable de la gare routière malienne de Cotonou. « Après les sanctions, il a eu fermeture des frontières. Et quelques jours après il a eu la réouverture et nos concitoyens maliens vont et reviennent sans problème du Mali » a-t-il déclaré. De même que les tarifs des transports qui restent pour le moment invariables. S’agissant du trajet Cotonou-Bamako « le tarif qui s’élève à 60000 FCFA, n’a pas connu de modification », a-t-il ajouté.
« Moi j’étais à Bamako, je suis revenu vendredi dernier. Tous les véhicules passent et il n’y a aucune difficulté », rajoute un transporteur.

| Lire aussi : Bénin : la police saisit des cartouches de calibre 12 chez 02 individus à Pobè

| Lire aussi : Mali : la junte au pouvoir reçoit le soutien d’une vedette de grande renommée, lire les détails

Sur la route, « c’est pas compliqué, seulement on vous demande les pièces comme d’habitue », renchérit un voyageur.

En gros s’il est vrai que certaines frontières dont celle du Sénégal sont fermées, d’autres par contre ne le sont pas. Mais jusqu’à quand cela va-t-il durer ?

Rappelons que la CEDEAO a pris des sanctions contre le Mali le dimanche 09 janvier 2022 à Accra en raison de l’absence d’un calendrier clair du chronogramme lié à l’organisation d’une élection transparente. Entre autres, fermeture des frontières avec les pays voisins, seuls les produits essentiels et les médicaments peuvent être autorisés à passer, gel des avoirs des autorités aussi bien que du pays etc.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer