Bénin

Gaston Zossou « moralisateur », Talon a vraiment fait changer les habitudes

Fortuné AMOUSSOU 9/03/2020 à 00:25

« On ne partage pas ce qu’on a pas produit », a dit Gaston Zossou lors de son passage sur l’émission Zone Franche de la chaîne de télévision Canal 3 Bénin, ce dimanche 08 Mars 2020. Acteur politique et membre fondateur du parti Union Progressiste (UP), l’ancien ministre de la communication de feu Général Mathieu Kérékou a tenu à remettre les pendules à l’heure. Et pourtant.

Répondant à la question du journaliste qui est de savoir s’il n’était pas plus urgent pour le gouvernement de la Rupture d’investir dans le social, l’actuel Directeur général de la loterie nationale du Bénin (Lnb), a été on peu plus clair. En effet, pour lui avant l’étape de partage, il faut celle de création et de production de richesses. Un travail auquel les gouvernants actuels s’attellent vaille que vaille. « On produit beaucoup et on partage ensuite ». Il soutient par ailleurs que les efforts du gouvernement s’inscrivent uniquement dans la droite ligne de l’assainissement des finances publiques, condition sine qua non pour séduire les investisseurs ainsi que les institutions internationales d’aides au développement. « On a fermé les brèches par lesquelles sortait l’argent qui devrait justement nous permettre de présenter le visage d’un pays assaini, digne de faire des prêts et de développer un pays ».
Il faut signaler qu’il n’a pas manqué d’évoquer les avancées infrastructurelles qui sont enregistrées dans le pays depuis 2016. Or, l’actuel Directeur général de la loterie nationale du Bénin LNB, qui a retrouvé toutes ses sensations avait pourtant fait partie du gouvernement de feu général Mathieu Kérékou. Un régime sous lequel la corruption a pris des proportions alarmantes. Si on doit se remémorer le cri de détresse de la cellule de moralisation de la vie publique d’antan, dirigée par Madame Anne Adjaï Cica. Cette dernière à l’époque a laissé entendre que "95% des ministres du gouvernement de feu Général Mathieu Kérékou étaient corrompus". En tous cas, autres temps, autres mœurs. Guillotine en main, le chantre de la Rupture a changé les habitudes. Et voilà le Dg/Lnb devenu "moralisateur".




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook