Bénin/activisme politique

Grosse mobilisation des élus UP à Cotonou

Judicaël C. GBETO 1er/12/2019 à 16:59

La salle des fêtes de IRGIB Africa à Akpakpa était devenue très exigües pour contenir les élus communaux et locaux présents, à ce qui mérite d’être qualifié d’historique mobilisation jamais vue au Bénin, le 30 novembre 2019. Une mobilisation impressionnante qui fait sans aucun doute de l’Union Progressiste, l’une des plus redoutables formations politiques au Bénin.

Les têtes de pont de l’Union Progressiste ne se sont pas trompées en choisissant l’Emblème « Géant Baobab » pour s’identifier et pour montrer leur force dans le landerneau politique béninois. Cotonou vient une fois encore d’en démontrer la preuve. De mémoire de Béninois, aucun parti politique n’a pu réussir à mettre la main sur autant d’élus communaux et locaux dans seulement deux circonscriptions électorales. En affirmant avec émotion « Qui tient Cotonou, tient le Bénin », le vice Président Abraham Zinzindohoué confère aux 15è et 16è circonscriptions électorales, leur qualité de fiefs incontournables du parti Baobab. Ce n’est un secret pour personne que les statistiques de cette formation politique à Cotonou et dans tout le pays, sont sidérantes et effrayantes. 46 députés sur 83 à l’Assemblée nationale, 6 députés sur 9 à Cotonou (15è et 16è CE) ; 25 conseillers sur 49 au sein du Conseil communal de Cotonou et un millier d’élus locaux toujours à Cotonou. Un dicton africain est clair, « quelque soit le degré de différend, il faut reconnaitre à son adversaire, son talent »



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook