Justice

Guidibi : réquisition du ministère public confirmée contre l'ex-conseiller de Yayi

Ulrich LAWSON 10/03/2020 à 19:12

Mis sous mandat de dépôt depuis le 27 février dernier pour des affaires liées à un projet de pisciculture, Edgard Guidibi aurait été rattrapé par des dossiers de vente de parcelles. L’homme de Dieu fait également les frais d’autres plaintes qui viennent s’ajouter à ce dossier de pisciculture, a-t-on appris. A la suite du procès tenu ce mardi 10 mars au tribunal de première instance de première classe de Cotonou, trois chefs d’accusation sont retenus contre lui : escroquerie, escroquerie avec appel au public, association de malfaiteurs. Pour ces accusations, le ministère public a requis huit mois de prison et une amende de 500 000 FCFA, selon des sources judiciaires. Une réquisition qui d’ailleurs sera confirmée par le premier substitut du Tribunal de Cotonou.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook