Actualité

Guillaume Soro : voici la raison de sa visite au capitaine Ibrahim Traoré

L’investigateur 22/11/2023 à 14:23

Guillaume Soro, l’ancien Premier ministre de la Côte d’Ivoire a été reçu ce mardi, par le président de la transition du Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré. Le leader du mouvement Générations et Peuples Solidaires (GPS) aurait effectué ce voyage à Ouagadougou, pour préparer son retour au pays.

Condamné en 2021 à la prison à perpétuité par contumace pour atteinte à la sûreté de l’État, Guillaume Soro veut mettre fin à son exil qui dure depuis 04 ans. Après avoir annoncé son envie de retourner sur sa terre natale, l’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire chercherait des soutiens pour retourner au pays sans être inquiété par la justice.

C’est dans ce cadre qu’il aurait effectué le voyage de Ouagadougou ce mardi, selon les explications d’un diplomate ouest-africain, en poste à Abuja à RFI. « Guillaume Soro cherche des appuis et des conseils auprès des régimes militaires, afin de préparer son retour en Côte d’Ivoire. Il adopte la posture d’un révolutionnaire, qui veut retrouver une place sur l’échiquier politique pour la présidentielle de 2025 en Côte d’Ivoire », a déclaré le diplomate.

Lire aussi : [Niger  : Guillaume Soro réagit à sa rencontre avec Ibrahim Traoré du Burkina)>https://www.linvestigateur.info/?Niger-Guillaume-Soro-reagit-a-sa-rencontre-avec-Ibrahim-Traore-du-Burkina&var_mode=calcul]

A Ouagadougou, Guillaume Soro a remercié son hôte, le capitaine Ibrahim Traoré pour l’hospitalité. « Comme je me plais à le dire, c’est saisissant de voir que je peux fouler à nouveau le sol du Burkina Faso grâce à un gouvernement militaire. Là où les gouvernements prétendument démocratiquement élus, ont refusé de me reconnaître les droits du citoyen que je suis. »

Avant son voyage au Burkina Faso, il était au Niger où il a été reçu par le général Abdourahamane Tchiani. Guillaume Soro ambitionne de participer à la prochaine présidentielle dans son pays. En mai dernier, il avait affirmé qu’aucune « raison » ne l’empêchait d’être candidat à l’élection prévue en 2025.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook