Actualité

Guinée Bissau : la situation est sous contrôle, selon le Président Umaro Sissoco Embalo

Rollis HOUESSOU 2/02/2022 à 06:13

Dans l’après-midi d’hier, des tirs nourris ont été entendus près du palais présidentiel de la Guinée Bissau alors que le Président Umaro Sissoco Embalo et son gouvernement étaient en conseil des ministres extraordinaire.

En effet, ce qui s’apparentait à un coup d’Etat avec l’annonce de la capture du président en personne sur les réseaux sociaux sera une simple rumeur. Car, quelques heures après, le Chef de l’État Umaro Sissoco Embalo a donné de la voix, rassurant la population de ce que la situation serait sous contrôle.

| Lire aussi : Bénin : un bouvier tué dans un accident dans la commune de Bantè

Selon la BBC, "sur un compte Facebook vérifié, le président a posté une photo de lui-même assis à côté d’un homme en treillis militaire, avec pour légende "Le calme est revenu en Guinée-Bissau !".

| Lire aussi : Bénin : un député évoque les raisons des coups d’Etat en Afrique et fait des propositions

" Je vais bien, la situation a été maîtrisée", a assuré le président Umaro Sissoco Embaló. À l’en croire, il est pour l’heure au palais présidentiel. Il a précisé que les tirs nourris avaient duré 5 heures et qu’il y avait « beaucoup de morts ». « Ils sont le fait d’éléments isolés », a déclaré le Président Umaro Sissoco Embalo à la presse.

Un témoin en Guinée-Bissau avait déclaré à BBC Focus on Africa que les militaires et les policiers se sont rendus sur les lieux où les hommes armés tiraient, à la suite de quoi un policier a été abattu.

Les écoles et les bureaux ont été fermés, et l’armée a été déployée dans les bâtiments gouvernementaux.

| Lire aussi : Burkina Faso : la Cedeao rend les militaires responsables de l’intégrité physique de Kaboré

Ce coup d’Etat non réussi pour le moment intervient environ deux ans après l’accession de l’actuel occupant du fauteuil présidentiel en Guinée-Bissau. Mais pour l’heure personne ne connaît les réelles intentions des putschistes.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer