Actualité

Guinée Bissau : le président limoge trois ministres au lendemain de leur nomination

L’investigateur 10/06/2022 à 21:52

Au lendemain de la nomination des nouveaux membres de son gouvernement, le jeudi 09 juin, le président Umaro Sissoco Embalo a procédé au limogeage de trois ministres d’entre eux ce vendredi 10 juin.

Le président Umaro Sissoco Embalo a nommé jeudi 9 juin un gouvernement de 36 membres, dont 24 ministres et 12 secrétaires d’État. Après la dissolution du parlement accusé de corruption en mai denier, le président bissau-guinéen a pourtant maintenu le 1er ministre, Nuno Gomes Nabiam. Or, ce dernier a profité de son maintien pour former un nouveau gouvernement. Mais ce Jeudi 9 juin, Umaro Sissoco Embalo a signé un décret entérinant la liste des 24 ministres et 12 secrétaires d’Etat.
Contre toute attente, par décret ce vendredi, il a limogé trois des ministres nommés. « Il est mis fin aux fonctions de ministre de MM. Tcherno Djalo (Éducation), Fernando Dias (Ressources naturelles) et Mario Fambe (Énergie et industries) », indique le décret.
Les ministres évincés n’ont pris part à la cérémonie d’investiture du nouveau gouvernement vendredi « et n’ont fourni aucune explication justifiant leur absence », a précisé la présidence dans un communiqué.

| Lire aussi : Bénin : après l’Agence Bénin Presse et l’Infosec, le gouvernement dissout une autre structure

Tous, ils tous membres du Parti de la rénovation sociale (PRS), un allié du pouvoir, négocié par le parti présidentiel Madem. Ils sont absents de la cérémonie d’investiture tout juste, parce qu’ils n’ont pas approuvé la formation du nouveau gouvernement. « Nous lui avons envoyé une liste de dirigeants sélectionnés pour faire partie du nouveau gouvernement. Il n’en a pas tenu compte. Il a fait ce que bon lui semble. Qu’il assume la suite », a déclaré vendredi à l’AFP un responsable du PRS sous couvert de l’anonymat.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer