Bénin

Harcèlement sexuel : Parakou détrône les autres universités, selon les statistiques

L’investigateur 6/01/2021 à 10:08

La ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Eléonore Yayi Ladekan était face aux députés ce mardi 5 janvier. Elle a révélé le nombre du harcèlement sexuel en milieu universitaire.

Répondant aux questions orales de la députée Sèdami Médégan Fagla, la ministre a laissé entendre que le phénomène varie d’une université à une autre. Sur les quatre universités publiques, seule l’Una n’a pas connu de harcèlement. En effet, selon les statistiques du ministère, l’université d’Abomey-Calavi a enregistré 4 cas de harcèlement sexuel, à Parakou, sept ont été signalés. Pendant ce temps l’université de sciences technologiques, ingénieries et de mathématiques d’Abomey a connu trois cas. Enfin l’université nationale d’agriculture n’a enregistré aucun cas pour le moment.

Lire aussi : Insécurité  : un présumé malfrat neutralisé à la plage Togbin

Devant ce tableau inquiétant, les députés ont suggéré que l’arsenal juridique soit revu afin de sanctionner avec la dernière rigueur les auteurs de harcèlement dans les universités publiques. Au niveau des privés par exemple, si le cas est avéré, l’enseignant perd automatiquement son job. Mais au niveau des publiques, tout est encore au ralenti faisant le lit à la débauche. Vivement un nouvel arsenal pour mettre les étudiantes en sécurité et leur donner le courage de dénoncer leurs bourreaux qui s’appellent « demi-dieu » dans ces lieux du savoir.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook