Bénin

Houndété, Sacca Lafia répond à une préoccupation du président de Les Démocrates sur les législatives

L’investigateur 14/06/2022 à 21:52

Le Conseil électoral (CE), Ex-CENA a pris langue ce mardi 14 juin 2022 avec les partis politiques légalement constitués au Bénin. Occasion choisie par les représentants pour poser leurs préoccupations. Sur la question relative à son impartialité, le président Sacca Lafia du CE n’est pas allé par quatre chemins avant de servir Eric Houndété, président de Les Démocrates.

L’absence de l’opposition des différentes commissions qui travaillent pour la tenue des prochaines législatives est fortement contestée par ceux qui ne partagent pas la même vision que le régime en place. Aussi, ils doutent de la crédibilité de ceux qui en main la gestion du Conseil Électoral à commencer par son président Sacca Lafia. C’est dans cette optique qu’au cours d’une rencontre tenue avec les partis politiques ce mardi, le problème a été posé à nouveau. Sur la question de son impartialité, l’ancien ministre de l’intérieur et de la sécurité, Sacca Lafia n’a pas mâché ses mots. Dans sa réponse au président de Les Démocrates Eric Houndété, il a été clair. « Je ne peux pas être impartial parce que j’ai des intérêts militants », a dit Sacca Lafia qui ajoutera que « celui qui doit essayer de faire en sorte que tout se passe bien est le Directeur général des élections (DGE) ».

| Lire aussi : A Talon : "Les Démocrates indiquent qu’ils ne sont pas ses adversaires, mais font des critiques objectives"

Plus loin, il renchérit :
« La contradiction des intérêts finira par nous amené à être équitables et justes ». Pour finir, il déclare que le président n’a pas une voix prépondérante lui permettant de s’imposer aux autres membres du Conseil électoral.
A cette rencontre, il y avait treize (13) partis sur les dix sept constitués légalement au Bénin.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook