Bénin

Houndété : son parti se prononce sur la convocation des militants par la CRIET

L’investigateur 21/02/2021 à 21:26

Par le bais d’un communiqué rendu public, le parti de l’opposition, Les Démocrate s’est prononcé après la convocation de certains de ses militants à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET).

Deux jours après la présentation de Nourénou Atchadé et Justin Adjovi, le premier cité, 1er vice-président du parti et le second, secrétaire chargé à la trésorerie à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), le parti de l’opposition, Les Démocrates s’est prononcé.
En effet, dans un communiqué signé du président Eric Houndété, le parti exprime son amertume après la présentation de certains de ses membres, convoqués par la juridiction spéciale.

Lire aussi : Bénin  : liste des membres démissionnaires de la coordination des jeunes MPL de Cotonou

Selon le message véhiculé, il s’agit d’une méthode qui viserait à intimider les militants convoqués et par ricochet, le parti.
Le vendredi dernier, le 1er vice-présidents Nourénou Atchadé et Justin Adjovi secrétaire chargé à la trésorerie étaient à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) pour être écoutés. Pour l’instant, nul ne peut dire avec exactitude, ce qui leur est reproché. Leur parti, Les Démocrates dont le DUO de candidats, Réckya Madougou et Patrick Djivo a été recalé faute de parrains pour la présidentielle, continue de mal concevoir que les élections du 11 avril prochain aient lieu sans ceux qui sont choisis pour y défendre ses couleurs.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook