Bénin

Hounkpatin : les syndicalistes s’opposent à l’imposition du pass sanitaire à sa rencontre au ministère

L’investigateur 18/11/2021 à 15:46

Le Collectif des syndicats du secteur de la santé, à travers une déclaration lue par son porte-parole Adolphe Houssou, a fait part d’une situation survenue au ministère de la santé ce mercredi 17 Novembre 2021.

Dans un audio qui circule sur la toile, les secrétaires généraux ont exprimé leur mécontentement suite à l’imposition du pass vaccinal par le ministre de la santé avant toute discussion avec les partenaires sociaux de son département. Une rencontre programmée par le ministre de la santé Benjamin Hounkpatin par un courrier en date du 16 novembre dernier pour échanger sur la vaccination des travailleurs contre la covid-19. À travers leur déclaration, les syndicalistes ont affirmé qu’ils maintiennent leur position contre l’imposition de la vaccination anti covid-19 aux travailleurs et ne sauraient cautionner un tel traitement qu’ils qualifient de "méprisant". Ils ont également demandé la démission du ministre à travers une chanson reprise en chœur en toute fin de leur déclaration.

Lire l’intégralité de la déclaration

Par courrier N° 3631/MS en date du 16 novembre 2021, le ministre de la santé Benjamin Hounkpatin a demandé à rencontrer les secrétaires généraux des syndicats de son secteur pour échanger sur la vaccination contre la covid-19 ce mercredi 17 Novembre 2021 à 17h.

| Lire aussi : Bénin : un recours contre l’imposition de la vaccination devant le Cour constitutionnelle

| Lire aussi : Bénin : pas de vaccination anti Covid-19 pour les écoliers et élèves

| Lire aussi : Iko : l’ex-syndicaliste dénonce le pass sanitaire et fait 05 observations

Malgré le retard dans l’invitation, malgré que la séance soit prévues pour une heure tardive, malgré que le ministre de la santé n’a jamais cherché à nous consulter avant la prise de toutes les décisions inhérentes à la vaccination contre la covid-19, des décisions contestables, nous les secrétaires généraux avons effectué le déplacement pour écouter l’autorité et lui faire connaître les calvaires des travailleurs.

Conte toute attente, à notre arrivée devant la salle de conférence du premier étage du ministère de la santé, un individu nous a approchés pour exiger le contrôle du pass vaccinal sur ordre du ministre de la santé. Ne connaissant pas l’intéressé, nous avons exigé la présence d’un autre cadre du ministère qui soit habitué aux représentants syndicaux. C’est alors que le Chef du service des ressources humaines monsieur Ghislain Hollo est venu pour confirmer cette assertion.

Unanimement, tous les secrétaires généraux présents issus de toutes les confédérations ont refusé de présenter de pass vaccinal. Nous nous sommes purement et simplement retirés et avons vidés les lieux.

Les secrétaires généraux ne sauraient cautionner ce traitement méprisant. Les secrétaires généraux maintiennent leurs positions contre l’imposition de la vaccination contre la covid-19.

Fait à Cotonou, le 17 Novembre 2021
PO le Collectif,
Le Porte-parole, Adolphe Houssou




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Facebook