Bénin

Incinération de Rosine Soglo : Nicéphore Soglo clarifie et répond aux critiques

L’investigateur 13/09/2021 à 15:19

L’ancien président de la République, Nicéphore Soglo a répondu aux polémiques suscitées par l’incinération de son épouse, Rosine Soglo.

« Je ne dois pas m’opposer aux dernières volontés de mon épouse. Dans son testament, elle a souhaité être inhumée dans une stricte intimité familiale. La connaissant, elle a soigneusement pris la peine d’en donner les détails. », a clarifié l’ancien président Nicéphore Soglo. Décédée le dimanche 25 juillet 2021, l’ancienne première dame Rosine Soglo a été conduite à sa dernière demeure. Certes le programme des obsèques a été publié par le comité d’organisation, mais le lieu d’inhumation n’a pas fuité. Seulement le samedi 11 septembre, l’opinion a appris que le corps sera incinéré au Ghana. Ce qui a alimenté la polémique sur les réseaux sociaux.
Mais à la lumière de ce que son époux, Nicéphore Soglo a avancé comme clarification, selon les informations de l’Afrique en Marche, la décision de l’incinérer au Ghana émane de sa volonté pendant qu’elle était encore en vie.
Et, c’est dans l’optique d’avoir un meilleur plateau technique, adapté pour la pratique que le corps a été conduit au Ghana. « Pour aller au Ghana, on a décidé de recourir au moyen aérien. Ce dernier est plus pratique qu’un corbillard qui aura à traverser deux pays avec tout ce que cela a de contraintes logistiques », a-t-il ajouté son époux.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook