Religions endogènes

Isidore Gnonlonfoun, renouvelle sa confiance aux gardiens de la tradition

L’investigateur 13/01/2020 à 09:51

Unie autour du Maire Isidore GNONLONFOUN, leader politique incontournable à Cotonou et membre influent du bureau politique national du parti Union Progressiste, une délégation de personnalités et responsables à divers niveaux de la coordination UP du Littoral s’est rendue dans les grands couvents de vodoun, ce vendredi 10 janvier 2020. Objectif : communier avec les adeptes des religions endogènes, dignitaires religieux et têtes couronnées à l’occasion de la fête des religions traditionnelles.

Accompagné pour la circonstance des honorables députés Délonix KOGBLEVI, Badirou AGUEMON, Orden ALLADATIN, Florentin TCHAOU, Sêdami MEDEGAN FAGLA, Ali CAMAROU, Robert CAKPO et bien d’autres personnalités politico-administratives de la Ville de Cotonou, Isidore GNONLONFOUN et sa délégation politique sont allés témoigner leur attachement et soutien à la promotion des valeurs endogènes prônée par la fête du 10 Janvier.
De Fidjrossê Plage dans le 12ème rond-point Sainte Cécile dans le 6ème en passant par Agbato à Akpakpa dans le 3eme arrondissement, le maire GNONLONFOUN et son équipe politique ont été chaleureusement accueillis par les adeptes du culte Vodoun qui n’ont pas caché leur joie et satisfaction par rapport à ce soutien.
Pour les membres de la coordination UP du Littoral, les religions endogènes constituent une force incontournable et un facteur important d’identification, d’entente et d’intégrations nationales. C’est pourquoi, ils ont invité les dignitaires et têtes couronnées à œuvrer pour la paix, la tolérance, la cohésion et la concorde nationales.
Après avoir remercié et salué la délégation UP pour sa démarche, les leaders et adeptes religieux ont prié pour la paix, la stabilité politique et la prospérité. Ils n’ont pas manqué de féliciter le Chef de l’Etat, le Président Patrice TALON pour ses œuvres de redressement du pays et la prise en compte des religions endogènes dans la nouvelle constitution du Bénin.
A noter que chants, danses, libations et prières ont marqué cette cérémonie à laquelle ont pris part GNONLONFOUN et la coordination Union Progressiste du Littoral




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer