Actualités

Justice : il prend 04 ans de prison pour avoir retiré son préservatif au cours de l’@cte sans l'accord de sa partenaire

Deo Gratias HOUNKPATIN 23/06/2024 à 22:44

Le jeudi 13 juin en Angleterre, un homme a été condamné à Londres, à quatre ans et trois mois de prison pour avoir retiré son préservatif pendant une relation sexuelle sans le consentement de sa partenaire.

Le prévenu, Guy Mukendi, 39 ans, s’est retrouvé devant la justice après la plainte d’une jeune femme, suite à une relation sexuelle le 9 mai 2023 dans le quartier de Brixton, au sud de Londres. La plaignante avait affirmé qu’elle n’avait consenti à l’acte sexuel qu’à condition que Mukendi porte un préservatif. Cependant, pendant l’acte, il l’a retiré sans son consentement. Le "stealthing", terme utilisé pour désigner cette pratique, est classé comme un viol dans le droit anglais.

L’accusé a nié les faits, mais des messages dans lesquels il s’excusait auprès de la victime ont été décisifs pour l’accusation. Pour justifier son acte, il disait à la jeune femme qu’il n’avait pas eu de relation sexuelle depuis longtemps. Ces messages ont permis de prouver sa culpabilité. La Metropolitan Police a salué cette condamnation comme une étape importante dans la lutte contre ce type de crime. "Les poursuites pour ce genre d’infraction sont très rares car elles sont rarement dénoncées", a-t-elle précisé dans un communiqué.

Elle a aussi appelé les victimes de "stealthing" à dénoncer ces actes dès qu’ils se produisent afin de faciliter le recueil de preuves nécessaires pour les poursuites.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook