Actualité

Kaboré, l'ancien président du Faso refuse de quitter le pays

Rollis HOUESSOU 26/01/2022 à 19:41

Après son arrestation, suivie d’un coup de force militaire lundi dernier, l’ancien président du Burkina Faso Roch Christian Marc Kaboré aurait refusé de quitter le pays. Il affirme être bien traité et pris en charge par les putschistes, selon Africa Intelligence.

Selon la même source, les putschistes n’ont pas touché à l’intégrité physique de l’ancien président burkinabè. Un acte qui répond à l’une des exigences de la communauté internationale. Arrêté et conduit dans un lieu secret après son arrestation suivie de sa démission, Roch Christian Kaboré a refusé la demande de quitter le pays. Le président français Emmanuel Macron avait été contacté par ses proches et ses fidèles pour demander son exfiltration grâce aux forces spéciales françaises, basées en côte d’ivoire mais il aurait refusé et préfère rester au pays.

| Lire aussi : Burkina Faso  : la Cedeao rend les militaires responsables de l’intégrité physique de Kaboré

Signalons qu’hier, le président Français Emmanuel Macron a d’ailleurs, rassuré sur ce fait : « J’ai eu de premiers échanges avec les dirigeants de la région, j’en aurai d’autres dans les prochains jours », a indiqué Emmanuel Macron. « On m’a dit qu’il n’était pas menacé dans son intégrité physique », déclarait M. Macron.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer