Bénin

Kalalé : un burkinabè tué par un éléphant dans l'arrondissement de Dunkassa

L’investigateur 23/07/2020 à 10:54

Considérée au départ comme une rumeur, cette information qui a fait le tour des réseaux sociaux ce matin est enfin vérifiée. Il s’agit de la mort d’un homme dans le village de Batin, arrondissement de Dunkassa (commune de Kalalé). De sources crédibles le défunt serait d’origine burkinabé, malheureusement tué par un pachyderme. « Il était allé chercher des feuilles dans la forêt classée des Trois Rivières », et « aurait été surpris par une colonie d’éléphants qui étaient venus s’abreuver dans le cour d’eau », selon une source locale.

Lire aussi : Covid-19 : la conférence épiscopale annule le pèlerinage marial de Dassa

Ceci appelle à plus de vigilance de la part des populations d’une part, et des autorités d’autre part. La circulation de ses bêtes sauvages qui sortent du Parc W de la Penjari ; et souvent en divagation devient monnaie courante. D’ailleurs, l’appel du colonel-lieutenant Théophile Sinan Donwérou, chef de l’inspection forestière du Borgou, ce mardi sur une radio de la place à propos d’un éléphant en divagation à N’Dali est déjà salutaire. Mais il en faut plus.
Rappelons que le lieutenant-colonel prodiguait des conseils aux populations, leur demandant d’utiliser la méthode du bruitage ou l’encens de piment pour faire ses pachydermes en divagation et qui consistent un danger pour les populations.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook