Bénin

Kassa : le député réagit à l’attaque terroriste de Dassari, sa localité et prend le contre-pied du ministre Nouatin

L’investigateur 28/06/2022 à 20:24

L’attaque du commissariat de Dassari par les jihadistes, du samedi 25 au dimanche 26 juin continue de soulever des vagues. Profitant du débat d’orientation budgétaire sur le projet de loi de finances gestion 2023, le député Barthélémy Kassa, natif de Matéri, a réagi. C’était le lundi 27 juin 2022 à l’Assemblée nationale.

Touché selon ses propos par l’attaque terroriste qui a eu lieu dans sa commune (Matéri) et précisément à Dassaria, l’ancien ministre de l’énergie Barthélémy Kassa a réagi. C’était lors du débat d’orientation budgétaire sur le projet de loi de finances gestion 2023. Prenant la parole, le député a affiché sa tristesse. « …vous ne me voyez pas certainement en bonne mine, à cause de ce qui s’est passé la nuit du samedi à dimanche à Dassari dans mon village natal dans la pleine de la Pandjari, l’attaque des terroristes », a dit l’honorable. Pour lui, cette attaque dans ladite zone est un signal que l’ennemi a fait une incursion dans la Pendjari. « Cela donne un signal que désormais, les terroristes ne sont plus à la lisière de la boucle de koualoum, mais plutôt dans la boucle de la Pandjari ».
Des propos qui confondent sans doute le ministre Alain Fortunet Nouatin de passage récemment sur la télévision nationale.

En effet, contrairement aux propos du député, le ministre de la défense Alain Fortunet Nouatin était sur la télévision nationale le jeudi 16 juin 2022, dans l’émission « Gouvernement en Action ». Répondant aux questions du journaliste qui l’a reçu, il a affiché d’emblée qu’il n’y a aucun nid de terroristes sur le territoire national. « … on ne peut dénombrer aucun gîte des terroristes sur le territoire béninois », a confié le ministre délégué auprès du président de la République chargé de la défense nationale.

| Lire aussi : Bénin : voici le mode de partage des 37 milliards de fonds FADeC mis à la disposition des communes

Rappelons que cela fait la seconde fois qu’une action des jihadistes a été constatée dans la commune de Matéri. Leur première intervention c’était le jeudi 02 décembre 2021, faisant au passage deux (02) morts dans le rang des soldats béninois. Et la récente est celle du samedi qui a fait 02 morts dans le rang de la police et 02 morts du côté ennemis, selon un communiqué de l’Etat-major général de l’armée béninoise.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer