Afrique/pandémie

Kenya : plusieurs dizaines d’élèves filles enceintées pendant le confinement

Bénédicte BANKOLE 18/06/2020 à 13:18

Pour les quelques mois de confinement imposés par le gouvernement Kenyan dans le cadre de la lutte contre la pandémie du covid-19, le pays a enregistré 3.964 grossesses. Ainsi se présente le point d’une enquête faite par l’Institut Kenya Health Information Systeme. Comme statistiques dans le comté de Machakos au Sud-est du pays, 3.964 écolières sont tombées enceinte de janvier à Mai avec un pic en mars pendant la période du confinement.

Lire aussi : Bénin  : le bilan des évacuations, les décès et incendies de la semaine écoulée

Soit 28 filles par jour et que des écolières de moins de 12 à 16 ans, rapporte Africanews. Pour la cheffe du département de la jeunesse et de l’instruction de Machakos Salome Muthama, 4.000 filles ont été enceintées. 200 de ces filles sont moins âgées de 14 ans. Une situation qui laisse perplexe la cheffe du département. Comment une fille de 12 ans peut-elle devenir mère ? S’est-elle demandé en précisant que la plupart de ces cas concernent des enfants qui ont été enlevés des centres urbains à la suite du covid-19 et laissés entre les mains de leurs grands mères à la campagne alors que les parents retournaient dans les villes. Elle plaide donc pour que toutes les personnes qui ont fécondé ces enfants soient traduites en justice mais cela devient un défi.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook