Bénin

L’interrogation de Koucthé, 30 ans après la conférence des forces vives de la nation

L’investigateur 19/02/2020 à 11:34

Loin de Cotonou et à défaut de se fendre d’un communiqué ou d’un discours, l’ancien ministre de l’économie, des finances et des programmes de dénationalisation, Komi Koutché s’est souvenu de la célébration des 30 ans de la tenue de la conférence des forces vives de la nation. C’est sur sa page facebook, il s’est manifesté. Et ceci à travers une interrogation. « Il y a 30 ans, le peuple souverain du Bénin décidait de « vaincre la fatalité » et y est arrivé dans la paix, la tolérance et le dialogue. Face à ce qui reste aujourd’hui des acquis de notre Conférence nationale des forces vives de la nation, quel sentiment avez-vous et que préconisez-vous ? ». Autrement, l’ancien argentier de Boni Yayi qui a eu maille à partir avec le régime en place veut profiter de son interrogation à travers la célébration des 30 années de la conférence des forces vives de la nation pour insinuer que tout n’est pas rose. Mais il s’agit là d’une question qui sera diversément appréciée par les acteurs politiques béninois, chacun selon sa position vis-à-vis du régime en place.
Rappelons qu’il vit en exil aux Etats-Unis depuis un moment parce que poursuivi par la justice dans une affaire à lui reprochée et relative à sa gestion en qualité de Directeur du Fonds national de microcrédit (FNM) à l’époque.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook