Bénin/opposition

La réaction de Soglo sur ses accointances avec le parti en gestation des mécontents Fcbe

L’investigateur 9/06/2020 à 20:52

Par le biais d’un communiqué rendu public ce mardi 09 juin 2020, l’ancien président de la République, Nicéphore Soglo a réagi aux rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux, le rapprochant des caciques du parti en gestation des mécontents Fcbe. « Il circule depuis quelques jours des rumeurs faisant état de l’imminence de la création d’un prétendu grand parti de l’opposition dans lequel le Président Nicéphore D. SOGLO serait impliqué », indique le communiqué. Par la même occasion, le communiqué renseigne qu’il s’agit des allégations mensongères, visant à distraire le peuple béninois.

Communiqué de presse

Il circule depuis quelques jours des rumeurs faisant état de l’imminence de la création d’un prétendu « grand parti de l’opposition » dans lequel le Président Nicéphore D. SOGLO serait impliqué. Ces allégations ne sont rien d’autres que de grotesques mensonges visant à distraire le peuple béninois face à l’impasse de plus en plus épaisse dans laquelle le plonge le régime de la négation des fondamentaux de la démocratie dit de la ‘’Rupture’’.
Cela participe du même mensonge tendant à faire croire que le Président Nicéphore D. SOGLO aurait eu des appels téléphoniques avec des nouveaux promus à l’issue de la mascarade électorale du 17 mai 2020 aux fins de les féliciter dit-on.

Lire aussi : Burundi  : les causes du décès du président burundais Pierre Nkurunziza

Rappelons que dans une décision rendue le 17 avril 2020, la Cour Africaine des Droits de l’homme et des peuples (CADHP) avait désapprouvé l’organisation au Bénin d’un scrutin municipal le 17 mai 2020. Plusieurs autres décisions de l’instance judiciaire Africaine sont demeurées non exécutées par ce même régime.

Il ne fait l’ombre d’aucun doute que le pouvoir de la dictature cherche à crédibiliser par tous les moyens ses dérives autocratiques. Le Président Nicéphore D. SOGLO ne saurait apporter quelque caution que ce soit, de près ou de loin, à ces manœuvres dignes d’un ‘’État voyou’’ par excellence. Au contraire, son engagement pour le retour aux principes de gouvernance érigés par la constitution issue de l’historique conférence des forces vives de la nation de février 1990 demeure entier.

Ce message vise donc à rassurer le peuple Béninois que la lutte pour la restauration de la démocratie n’est pas à négocier. La Résistance n’entend donc pas capituler au moment même où les violations des droits élémentaires des citoyens sont quotidiennement bafoués ; et où les choix économiques du gouvernement visent à accentuer la misère des populations tout en enrichissant une caste au pouvoir.

Lire aussi : Bénin  : le message de condoléances de Patrice Talon aux burundais

C’est l’occasion pour le Président Nicéphore D. SOGLO de rendre hommage, une fois encore, aux innocents tués par des tirs à balles réelles par des agents à la solde de la dictature lors de différentes manifestations populaires sur toute l’étendue du territoire national.

Que peut-on attendre d’autre du descendant noir du Directeur du fort négrier français Saint Louis de GREGOY à Ouidah ? Patronné de surcroit par la Françafrique ! L’histoire est un perpétuel recommencement. Et les dictateurs se croient toujours plus malins que leurs prédécesseurs et oublient que ‘’qui tue par l’épée, périra par l’épée’’.

Lire aussi : Aplahoué  : Oussena Adamou fait amende honorable après la passation ratée

Fait à Cotonou, le 9 juin 2020.

Le Président Nicéphore D. SOGLO

Ancien Président de la République

Ancien Maire de la ville de Cotonou

Vice-Président du Forum des Anciens Chefs d’Etats et de Gouvernements d’Afrique,
Créé en 2006 à Maputo sous le haut patronage de Nelson MANDELA




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook