Togo

Le domicile d'Agbéyomé Kodjo encerclé puis libéré par les forces de sécurité

L’investigateur 22/02/2020 à 21:49

« Nous avons des informations comme quoi il risquait d’être agressé dans sa maison », a déclaré le ministre de la Sécurité togolais pour justifier la présence d’un détachement militaire au domicile de l’opposant Agbéyomé Kodjo. Il est vrai que le dispositif sécuritaire ait été finalement levé dans la soirée, comme le rapporte RFI. Mais en même temps, l’argument servi par le pouvoir ne tient pas la route. Agbéyomé Kodjo, l’un des candidats à l’élection présidentielle organisée ce samedi à Lomé a servi le régime Eyadema avant de passer à l’opposition. Candidat investi par la coalition des forces démocratiques, il se présente pour la deuxième fois à la magistrature suprême.
Notons qu’en ce qui concerne les élections, il n’y a pas encore de tendance. Les candidats sont au nombre de 07 dont le président sortant, Faure Gnassingbé, en lice pour un quatrième mandat.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer