Bénin/Abomey :

Le palais royal divisé autour de la désignation de Sagbadjou Glèlè

L’investigateur 17/01/2019 à 09:41

Révélé au public ce samedi 12 janvier 2019, Dada Sagbadjou Glèlè prend la succession du défunt roi Agoli-Agbo d’Abomey qui a cassé la pipe le lundi 2 Juillet 2018 à l’âge de 87 ans après 8 ans de règne.

A Abomey, terre du célèbre roi Béhanzin, figure emblématique de la résistance à l’envahisseur français (ndlr 1890 à 1894), la tradition se perpétue et la succession des rois le témoigne. Six mois exactement après le décès de Dédjalagni Agoli-Agbo, une nouvelle ère vient s’ouvrir ce samedi 12 janvier 2019 sur le plateau d’Amomey. Comme motif, la désignation du successeur au défunt Dédjalagni Agoli-Agbo qui permet au palais royal retrouve des couleurs. Professionnel de l’art divinatoire, l’octogénaire Dada Sagbadjou Glèlè capitalise d’énormes expériences qui ont motivé son choix. Parmi les 11 prétendants, il a pu se faire désigner par 23 dignitaires sur 33 au départ. Preuve qu’en dépit de son expérience, l’unanimité n’a pu se faire autour de sa désignation comme çà a toujours été le cas ; toute chose qui caractérise le choix des rois au palais d’Abomey. Ce qui parfois suscite assez de curiosité et focalise les attentions ou au pire des cas, induit des troubles à l’ordre public. Descendant d’une longue lignée royale, « il est fils et petit-fils de souverain, l’un des redoutables royaumes du Danxomè à travers l’une de ces figures emblématiques qu’est le roi Béhanzin », rapporte Rfi sur son site. Pour s’en convaincre, il a été identifié et désigné pour siéger sur le trône de Dada Houégbadja. Rassembleur et pondéré, selon Rfi, il est l’incarnation de son nom fort : Kêfa, qui signifie « un monde apaisé ». Reste à savoir s’il est doté de cette sagesse nécessaire pour réunifier le monde à priori divisé autour de sa désignation. Ce samedi 12 janvier, il a rejoint son palais, transporté en hamac puis a procédé aux rituels exigés par la tradition. Son intronisation est pour bientôt a-t-on appris des sources proches du palais.

Ghislain Printant



Culture


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook