Actualité

Législatives 2023 : la présence de l’UDBN confirmée, le parti n'est pas à vendre

L’investigateur 25/09/2022 à 18:28

A quelques mois des législatives, les calculs politiques ont commencé. C’est cela qui sous-tend les démissions observées au sein des formations politiques ; ce qui n’a pas épargné l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN) dont la président d’honneur est Madame Claudine Prudencio. Mais pour rien au monde, cette formation est convaincue qu’elle fera mouche aux élections de janvier prochain, donc pas question de s’offrir à n’importe quel prix.

Il est vrai que pour le commun des mortels les démissions au sein d’une formation politique à la veille des élections constituent une mauvaise nouvelle. Mais l’on ne doit pas oublier que cela revêt la face brillante de la médaille par ailleurs. Car, ce sont elles qui permettent au parti de faire le point et d’ailleurs de séparer le bon grain du l’ivraie. Il est loisible à quelques mois des élections de constater que ces démissions sont légion. Outre le parti UDBN sur lequel des détracteurs jettent du discrédit à tort, des formations telles que la Force Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE), le Bloc Républicain (BR), l’Union Progressiste pour le Renouveau (UP Le Renouveau), en sont également victimes. C’est dire que ce phénomène qui ne date pas d’aujourd’hui, n’est pas propre qu’au parti dont la présidente d’honneur est Madame Claudine Prudencio.

| Lire aussi : Législatives 2023 : ‘’en politique quand vous êtes plus grand, vous devez être humble’’, l’appel de Agossa à Houndété

En réalité, après les départs des militants sans conviction de l’UDBN, tout est clair désormais et le parti connaît ses vrais militants. De sorte que le positionnement sur les listes pour les futures joutes ne doit plus poser de problème. Car, faut-il le rappeler, à la faveur d’une tournée d’accueil de nouveaux membres, organisée dans la 6è circonscription électorale, ce samedi 24 septembre 2022, la président d’honneur, Madame Claudine Prudencio a été ferme. L’UDBN ira aux élections puisque le parti ne donnera point de consignes de vote. « Nous respecterons les chartes et formalités politiques du Bénin. L’UDBN ne donnera pas de consigne vote, nous déposerons nos dossiers légalement et irons aux élections législatives du 8 janvier prochain pour gagner », a-t-elle déclaré.
Certes des individus bridés par des intérêts politiques sont partis, mais le parti demeure. Il a son destin en main et ne s’offrira point à qui que ce soit.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook