Dialogue social au ministère de l’industrie et du commerce

Les engagements du Ministre pour satisfaire les travailleurs

L’investigateur 12/11/2019 à 09:47

Du 12 au 14 novembre 2019 s’est tenue au Centre de Perfectionnement d’Assistance en Gestion des Entreprises (CEPAG) de Cotonou, la deuxième session ordinaire du comité sectoriel du dialogue social du Ministère de l’Industrie et du Commerce (MIC). Officiellement, le ministre Alimatou Shadiya ASSOUMAN a ouvert les travaux et en a profité pour prendre des engagements aux fins de satisfaire aux exigences des travailleurs.

En effet c’est suite à la première session ordinaire du dialogue social tenue les 30 et 31 juillet 2019 et présidée par son prédécesseur, le ministre Serge Ahissou que madame Shadiya Alimatou ASSOUMAN, actuel Ministre de l’Industrie de du commerce (MIC) a organisé la deuxième. A l’entame des travaux, le Directeur de cabinet du Mic, Monsieur Yvon Philéas Martial PATINVON a souhaité la bienvenue à tous les participants sans oublier les cadres du ministère, les représentants des syndicats. Pour lui, s’agit d’un creuset de concertation béninois pour améliorer les conditions de vie et de travail des cadres du Ministère de l’Industrie et du Commerce. Dans son allocution, le ministre Shadiya Alimatou ASSOUMAN a rappelée que l’objectif visé par cette deuxième session est de faire le point d’exécution des recommandations issues de la session précédente. A l’en croire, le vivre-ensemble est souvent facilité par la communication. Raison pour laquelle ce dialogue est instauré afin de permettre aux différents acteurs de s’écouter, d’œuvrer ensemble pour l’amélioration de leur secteur. Mieux, le thème choisi à l’occasion de cette 2ème session à savoir : « impact du dialogue social sur les performances du ministère », en dit long. C’est pourquoi Madame le ministre Shadiya Alimatou ASSOUMAN s’est réjouie de l’instauration d’un canal de communication, notamment le tenue dudit dialogue entre les acteurs. « Je me réjouis qu’après la tenue les 30 et 31 juillet 2019 à la salle de conférence du CEPAG de la première session ordinaire au titre de l’année 2019, nous nous retrouvons à nouveau pour faire le point d’exécution des recommandations issues de ladite session mais aussi pour examiner la nouvelle plate-forme revendicative du syndicat où sont inscrits certains point », a-t-elle déclaré. Convaincue que le sens de responsabilités des uns et des autres primera sur les différents clivages et autres goulots d’étranglement pour surmonter les difficultés, Madame Shadiya Alimatou ASSOUMAN a exhorté les participants à trouver ensemble des solutions propices pour mettre fin aux conflits préexistants. Toujours dans la logique d’une paix nécessaire pour des performances qui impacteront les résultats du Ministère de l’Industrie et du Commerce, elle a rassuré ses hôtes que les différentes propositions issues de leur discussion feront l’objet d’un suivi régulier par son cabinet.
Notons qu’entre autres, la responsabilisation des cadres compétents et dévoués du Ministère ; l’amélioration de l’organisation et du fonctionnement des structures du Ministère ; l’instauration d’un environnement de travail motivant et épanouissant pour le personnel ; le renforcement de la collaboration entre l’administration et le syndicat sont les points inscrits à l’ordre du jour.
Fleurelle Adjovi




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook