Football

Ligue 1 : Aulas menace de traduire Eyraud en justice pour diffamation

Judicaël C. GBETO 4/05/2020 à 16:39

La passe d’armes entre Jean-Michel Aulas et Jacques-Henri Eyraud lors du conseil d’administration de la Ligue à l’issue de l’annonce de l’arrêt du championnat, n’a pas cessé. Le président Lyonnais réplique à son adversaire et menace.

L’arrêt violent de la saison en Ligue 1 continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive en France. La position de l’Olympique Lyonnais ne lui a pas permis de se qualifier pour la prochaine Ligue des champions. Ce que son président, Jean-Michel Aulas, n’a pas apprécié. Ajouté à la tribune incendiaire écrite par son homologue marseillais dans le Jdd, l’homme ne s’est pas retenu dans L’Equipe. « Il a fait un pamphlet dans le JDD gravissime qui fera l’objet d’une plainte en diffamation. Quand on attaque ma dignité et mes qualités humaines, je réplique », a déploré Jean-Michel Aulas.
Sa position sur l’arrêt du championnat est claire. « La LFP a cru devoir arrêter le championnat alors qu’on pouvait attendre 15 jours, 3 semaines jusqu’à début juin pour savoir si les entraînements individuels et collectifs pouvaient reprendre. L’UEFA nous avait mis sur la voie avec les play-offs. On a pris une solution injuste et erronée juridiquement », a-t-il justifié.

Lire aussi : Bénin-Médias : La position de la Fjpmb sur la liberté de la presse et la loi sur le numérique

Selon Sport.fr, le président de l’OL « appelle à ce qu’on reprenne ces décisions lors de l’Assemblée générale ou celle du 23 mai ». « C’est quoi le mérite sportif, comme disait l’UEFA (« le mérite sportif selon des principes objectifs, transparents et non discriminatoires ») ?, s’est-il interrogé.
Malgré les dénégations du boss de l’OL, les insultes ont fusé, creusant un peu plus le fossé entre les deux dirigeants. Interrogé dans les colonnes de L’Equipe, Jean- Michel Aulas est revenu sur les tensions entre les deux hommes et notamment sur la tribune écrite par son rival dans le JDD et dans laquelle il dénonçait « l’égoïsme », « l’obscénité » et « l’indécence » du dirigeant rhodanien.
Aulas ne désarme pas. Il a par ailleurs assuré espérer voir la Ligue revenir sur sa décision de clore la saison. « Il le faut », a-t-il assené.



Sport


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook