Actualité

Lutte contre le terrorisme : « dans un ou deux mois, la dimension aérienne sera activée au Bénin », ministre de la défense

L’investigateur 2/08/2022 à 16:12

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, le gouvernement béninois est à pied d’œuvre. L’objectif visé à travers sa pro-activité, réduire le champ d’intervention des jihadistes qui frappent le Bénin depuis quelques mois, à défaut de leur barrer définitivement la voie.

En effet, selon Alain Fortunet Nouatin, ministre délégué auprès du président de la République, chargé de la défense nationale, l’armée est en train d’être équipée progressivement pour la lutte contre le terrorisme. En d’autres termes, cela sous entend que l’équipement des forces armées béninoises face au phénomène du terrorisme reste la préoccupation du gouvernement béninois. A maintes reprises, le président de la République, Patrice Talon l’a annoncé au même titre que la hiérarchie militaire. Profitant des manifestations entrant dans le cadre des festivités du 1er Août, le ministre Alain Fortunet Nouatin a rappelé à nouveau que la lutte antiterroriste est une préoccupation de l’Etat béninois. Selon sa déclaration, « les premiers matériels commandés, sont en train d’être livrés ». Plus loin, il informe que la 3è « dimension est actée ». Au micro d’une radio de la place, le ministre a laissé entendre que « la dimension aérienne sera activée bientôt ». Au plus dans un délai « d’un ou deux mois », a-t-il soutenu. Confronté au problème du terrorisme, le Bénin naguère épargné, essuie depuis fin novembre 2021, des attaques jihadistes. Avec comme conséquences, des pertes en vies humaines dans le rang des soldats et des dégâts matériels.

| Lire aussi : [Côte d’Ivoire : une collision entre un camion et un minicar a occasionné 15 morts, ce 1er Août à Abobo->https://www.linvestigateur.info/?Cote-d-Ivoire-une-collision-entre-un-camion-et-un-minicar-a-occasionne-15-morts&var_mode=calcul

Rappelons que pour tout clarifier, le ministre a rappelé que ces matériels étaient commandés depuis et que cela n’a rien à voir avec l’arrivée du président français, Emmanuel Macron au Bénin.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook