Bénin

Lutte contre le terrorisme : un nouveau corps sollicité pour appuyer l’armée de terre

Rollis HOUESSOU 8/01/2022 à 18:33

Lors de la présentation du Programme d’action du gouvernement 2 le jeudi dernier, le gouvernement a levé un coin de voile sur le mécanisme à mettre en place pour relever le défis sécuritaire.

Dans le cadre du renforcement des capacités opérationnelles des Forces de défense et de sécurité pour la lutte contre les attaques djihadistes, le gouvernement de Patrice Talon prévoit rendre opérationnelle la Garde nationale créée en juin 2020, suite au vote de la loi portant statut des personnels des Forces armées béninoises (FAB).

| Lire aussi : Bénin : nouvel assaut des terroristes ce matin, des dégâts et pertes en vies humaines

La garde nationale étant un corps à part entière, vient s’ajouter à l’Armée de terre, la marine nationale, et à l’Armée de l’Air et aurait pour principales missions, la lutte anti-terroriste, l’appui à la police républicaine dans les missions publiques et la sécurisation des frontières, selon les informations de La Nouvelle Tribune qui rappelle que, dans une note de service en date du 11 août 2021, Jean-Baptiste Patrick Aho, chef d’Etat-major général des forces armées béninoises avait reversé du personnel dans ce nouveau corps de l’Armée béninoise. Signalons que cette force est dirigée par le colonel Abou Issa.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer