Monde/Politique

Lybie : le gouvernement d'union nationale arrache 02 villes stratégiques aux milices

Judicaël C. GBETO 14/04/2020 à 15:51

Plongée dans le chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est déchirée aujourd’hui par une lutte de pouvoir entre Khalifa Haftar et le GNA, reconnu par l’ONU. Les forces pro-GNA se sont emparées lundi des deux villes côtières de Sorman et Sabratha.

Africanews indique que, le maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l’Est libyen qui mène une offensive depuis un an pour s’emparer de la capitale Tripoli où siège le Gouvernement d’union nationale (GNA), a essuyé un nouveau revers lundi en perdant deux villes stratégiques. Le conflit a été exacerbé au fil des mois par les ingérences armées étrangères, avec notamment les Emirats arabes unis soutenant le maréchal Haftar, et la Turquie appuyant le GNA.
Les forces pro-GNA se sont emparées lundi des deux villes côtières de Sorman et Sabratha, respectivement à 60 et 70 km à l’ouest de Tripoli, à mi-distance entre la capitale et Ras Jedir, à la frontière avec la Tunisie. « Nos forces ont pris le contrôle de Sorman et Sabratha et pourchassent les milices (pro-Haftar) terroristes en fuite », a indiqué leur porte-parole Mohamad Gnounou dans un bref communiqué.
Il est donc clair que Khalifa Haftar vient ainsi de perdre l’intégralité de la côte à l’ouest. Mais il est noté que des combats se déroulent encore aux portes de la capitale mais aussi dans d’autres régions de l’ouest libyen.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook