Bénin

Madougou et Aïvo : la grâce présidentielle pour les deux candidats recalés à l’élection, hypothéquée

L’investigateur 30/04/2021 à 07:05

Le chef de l’Etat, Patrice Talon a accordé une interview aux journalistes de RFI et France 24, diffusée ce vendredi 30 avril 2021. Au cours de son entretien, Patrice Talon est revenu sur le cas de Reckya Madougou et Joël Aïvo, tous deux en détention provisoire.

Le grand oral attendu du président Patrice Talon a été effectif ce matin. Au détour d’un entretien dans les médias, le chef de l’Etat n’a pas épargné les candidats recalés à la présidentielle du 11 avril, Réckya Madougou et Joël Aïvo. S’agissant des deux opposants, Réckya Madougou pour le parti, Les Démocrates et Joël Aïvo pour le Front pour la Restauration de la Démocratie (FRD), Patrice Talon a notifié qu’ils ne sont membres d’aucun parti politique au Bénin. Plus loin, il évoquera de façon brève, ce qui pourrait leur être reproché dans les violences préélectorales.

Lire aussi : Bénin : un nigerian aux arrêts avec 450 paires de nageoires de requins

Comme points communs, leurs déclaration va-t-en guerre avant les élections : « les élections n’auront pas lieu sans nous ». Revenant sur cette phrase, Patrice Talon semble dire que c’est de droit qu’un politicien le dise, mais mettre cela en exécution, est suffisamment grave.
Dans la veine des violences qui ont conduit à l’arrestation des candidats et des acteurs proches d’eux, le chef de l’Etat estime que les manifestations sur fond de vandalisme deviennent récurrentes et qu’il faille y mettre fin. Ce qui sous-entend que pour cette fois-ci, il n’y aura point de grâce présidentielle comme ce fut le cas en 2019.

Lire aussi : Bénin : 01 mort et 01 blessé dans un accident devant l’EPP Mènontin

En détention provisoire depuis le 05 mars dernier pour « financement du terrorisme », Réckya Madougou est détenue à Missérété alors que Joël Aïvo interpellé le 15 avril est accusé d’atteinte à la sureté de l’Etat et blanchiment de capitaux.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook