Présidentielle 2021

Madougou : la candidate des ‘’Démocrates’’ victime de son absence du bureau politique ?

L’investigateur 15/02/2021 à 14:46

Reçu ce dimanche 14 février 2021, dans l’émission « Grand Format » de la chaîne privée de télévision Canal3 Bénin, le député Gildas Agonkan est revenu sur ce qui n’a pas marché dans la démarche de la candidate des Démocrates, Réckya Madougou qui dit avoir négocié des parrains, sans pouvoir en trouver.

Lire aussi : Borgou  : plus d’un million volé à un ancien préfet par 02 présumés malfrats

En conférence de presse le vendredi 12 février au siège de son parti, Les Démocrates, Réckya Madougou a apostrophé des partis de la mouvance qui auraient fait main basse sur les parrainages.

Mais, selon le député Gildas Agonkan de l’Union Progressiste, la non coordination des actions entre dirigeants du parti, Les Démocrates, et la candidate a eu de fâcheuses conséquences sur le groupe proche de l’ancien président, Boni Yayi. A en croire ses explications, un appel a été bel et bien lancé à l’endroit du parti à travers son président Eric Houndété, à qui il a été demandé de « venir chercher des parrainages » pour le candidat de son parti. Mais contre toute attente, le président du parti, Eric Houndété a décliné l’offre.

Lire aussi : Présidentielle d’avril : l’appel des Etats-Unis aux forces de l’ordre et aux acteurs

« Même si on nous offrait le parrainage, nous ne serions pas preneur », a lancé l’ancien député Eric Houndété au siège de la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA), le jeudi 04 février, date de clôture du dépôt des dossiers de candidature.

Mais contrairement à cette démarche du N°1 du parti, la candidate Réckya Madougou quant à elle, menait des démarches en catimini pour avoir des parrains.
Une attitude solitaire que dénonce l’honorable Gildas Agonkan. Pour le député de la 23ème circonscription électorale, Réckya Madougou doit « s’en prendre à elle-même », parce qu’elle « n’a pas mené des démarches officielles », a-t-il ajouté.

Lire aussi : Présidentielle 2021 : réponse en six (06) des députés de la mouvance à l’opposition

Dénonçant le jeu flou du parti, il révèlera que la stratégie était de parrainer aussi, des personnalités influentes des partis. Citant au passage le DUO/FCBE (Alassane Djemba et Paul Hounkpè) qui en a eu.
Au demeurant, il révèle que Réckya Madougou ne figure dans aucune position du bureau politique du parti. Peut-être un autre facteur qui a joué contre elle.

« Je veux rappeler que Madame Reckya n’est dans aucune position dans le bureau politique. Dans près des 100 membres du bureau des Démocrates, vous n’allez voir figurer nulle part Reckya MADOUGOU », a-t-il dit.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook