Madougou : « une prison n’est pas un hôtel 5 étoiles », réplique du gouvernement à ses avocats

L’investigateur 18/03/2021 à 23:09

En conférence de presse hier, les avocats de l’opposante, Réckya Madougou en prison ont alarmé sur ses condition de détention. Au lendemain de leur sortie médiatique, le gouvernement par la voix de son porte-parole, a répliqué.

En réponse aux cris de détresse des avocats de Réckya Madougou en prison, le ministre de la communication de la poste et porte-parole du gouvernement, Alain Orounla a estimé que son conseil est en train de pousser le bouchon loin. Le porte joint par Frissons radio a laissé entendre qu’« une prison n’est pas un hôtel 5 étoiles ».

Lire aussi : Tawès chez Talon  : lgrincement de dents chez les opposants, l’alternance un vœu pieux ?

Le ministre pour sa part est estimé les mesures de restriction dont parle ses avocats sont dues à celles prises par le gouvernement en temps de la pandémie du coronavirus afin d’éviter toute contamination. Plus loin, Alain Orounla dira que ce temps qui sera de courte durée, va passer d’ici peu.
Rappelons qu’en conférence de presse hier, les avocats de la candidate recalée du parti, Les Démocrates ont alerté sur ses conditions de détentions.

Selon leurs déclarations, Réckya Madougou n’a droit qu’à la visite de sa maman et de son conseil. Plus pessimiste, Me Sadikou Alao ira jusqu’à demander aux diplomates en poste au Bénin et aux responsables d’ONG de rendre visite à l’ancienne ministre en détention, afin de se rendre compte des « conditions exécrables », dans lesquelles elle vit et qui sont dénoncées.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook