Mali

Mali : assassinat manqué du président de la transition, Assimi Goïta

Bénédicte BANKOLE 20/07/2021 à 12:06

Le président de la transition du Mali Assimi Goîta a échappé de justesse la mort ce mardi 20 juillet 2021. Un jeune homme a tenté de l’assassiner avec un couteau.

Ce mardi matin à la sortie de la grande mosquée de Bamako, le président malien de la transition Assimi Goïta a échappé à un assassinat au couteau. C’était durant le rite musulman de l’Aïd al-Adha, la fête de la Tabaski. « C’est après la prière et le sermon de l’imam, ou au moment où l’imam devrait aller immoler son mouton que le jeune a tenté de poignarder Assimi (Goïta) de dos, mais (c’est) une autre personne qui a été blessée’’, a déclaré à l’AFP Latus Tourè, régisseur de la Grande mosquée. La même source informe que le président a ensuite été emmené et ne semblait pas avoir été touché.

Lire aussi : Côte-d’Ivoire : Delta et le ministre de la culture réagissent au décès de Nadié Angeline

Interrogés par l’AFP sur la qualification de l’acte comme une « tentative d’assassinat » du président, ses services ont répondu : « Oui, tout à fait ».

Lire aussi Mali : un nouveau gouvernement formé, des militaires toujours aux postes-clés

Lire aussi : Aplahoué : 02 morts calcinés, 03 blessés graves dans l’incendie d’une boutique

« Nous sommes en train de mener l’enquête. Au moins une personne a tenté de l’attaquer avec un couteau à la grande mosquée de Bamako ce jour », a ajouté la même source, affirmant que « le président est sain et sauf ».




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook