Mali : les raisons de l'arrestation du président de transition

L’investigateur 24/05/2021 à 22:13

Mécontents de la non-reconduction des ministres de la Défense et de la Sécurité dans le gouvernement rendu public le 24 mai 2021 au Mali, des éléments de la Garde nationale se sont rendus maître du président de la transition et du ministre de la Défense nommé, conduits à Kati.

Selon plusieurs observateurs, cette soudaine montée de tension est due à la mise à l’écart, dans le gouvernement M. Ouane II, de deux membres influents de l’ex-Conseil national pour le salut du peuple (CNSP), qui a mené le putsch du 18 août 2020 contre l’ex-président IBK.
Une situation qui risque de plomber la transition et surtout le délai imparti aux militaires pour de nouvelles élections avec des civils aux manettes, selon les recommandations de la communauté internationale.



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook